Main Basse sur la Joconde - La Colère d'Anubis
La ColEre d'Anubis

Depuis l'année 2013, le Parc Astérix propose à l'occasion de sa saison "Peur sur le Parc" une toute nouvelle maison hantée : La Colère d'Anubis.

Se basant sur les décors et une partie du synopsis du spectacle "Main Basse sur la Joconde", cette maison hantée égyptienne réserve bien des surprises à ceux qui oseront s'aventurer au-delà des quais du Havre !

Découvrez les photos et vidéos de cette dernière nouveauté et notre compte-rendu après avoir testé cette toute nouvelle aventure...

Main Basse sur la Joconde - La Colère d'Anubis
L'Entree

La saison Halloween du Parc Astérix revient en cette année 2013 avec une nouveauté : La Colère d'Anubis ! Pourquoi parler d'une maison hantée sur un site dédié à un spectacle du parc ? Et bien tout simplement parce que le Parc Astérix s'est fixé le défi audacieux de mêler l'histoire et le décor de "Main Basse sur la Joconde" avec sa nouvelle maison de la peur !

La Colère d'Anubis La Colère d'Anubis La Colère d'Anubis

Un an plutôt, le Parc Astérix présente sa dernière expérience, riche en sensations fortes : OzIris. Une montagne russe, dite "Inverted", sur le thème égyptien. Avec une mythologie aussi riche et porteuse, le Parc ne pouvait ignorer l'exploitation d'un tel thème pour sa saison "Peur sur le Parc".

La grande surprise provient de l'utilisation de la courte histoire du spectacle "Main Basse sur la Joconde". En effet, l'histoire du spectacle explique que la Joconde est attendue dans un musée de New-York, et que le trajet va s'effectuer via le paquebot "Sirius" amarré en fond de scène. Dans le cas de cette maison hantée, voici le lien utilisé pour amorcer l'histoire.

« Décembre 1930, L’hiver est clément. Le cargo Sirius est au Port du Havre, ses cales sont emplies d’antiquités égyptiennes et d’objets mystérieux. L’inventaire a libéré des esprits contrariés qui vous emmèneront dans l’au-delà. Soyez sur vos gardes... »

En arrivant devant les célèbres portes oranges en fer forgé, on constate rapidement les premières modifications.

  • Les pancartes promouvant le spectacle sont remplacées.
  • La voiture du Voleur Masqué est supprimée.
  • Des marins au teint blafard accueillent les visiteurs.

Engageons-nous dans la file d'attente... à la découverte de "La Colère d'Anubis" !

Main Basse sur la Joconde - La Colère d'Anubis
La File d'Attente

La file d'attente emprunte le chemin habituel menant à la scène du spectacle, à ceci près qu'une ribambelle de barrières scinde le chemin dans sa longueur. On imagine aisément la volonté de réduire le nombre de personnes potentiel dans la file d'attente, l'aspect esthétique reste néanmoins très discutable.
Point positif : La bande sonore habituelle a été adaptée pour l'occasion (Extrait ici). Au milieu des cris de mouettes et autres cornes de brumes, des notes lancinantes aux teintes égyptiennes viennent chatouiller nos oreilles.

La Colère d'Anubis La Colère d'Anubis

En arrivant à proximité des gradins, nous avons l'agréable surprise de constater qu'une scénographie, succinte, utilise le plateau du spectacle.

Le convoi ferroviaire est de sorti ! Donnant l'occasion de l'observer de très près et tranquillement... car oui, autant vous l'annoncer de suite, l'attente va être très longue !

La Colère d'Anubis La Colère d'Anubis

A noter qu'un partenariat avec Fanta vient quelque peu perturber la mise en scène du plateau. Ainsi, lors de notre première visite le 19 Octobre 2013, des canettes de soda jonchaient le sol. A notre sens, le côté négligé et sale faisait mauvaise impression que ce soit pour le Parc ou le partenaire.
Lors de notre seconde visite le 26 Octobre 2013, la mise en scène a changé, et c'est désormais un wagon rempli de canettes qui promeut le jeu concours de Fanta.

La Colère d'Anubis

Un curieux personnage fait son apparition sur le train. Un docker à la propreté douteuse scrute la file d'attente, ramasse ici et là quelques détritus, et distribue aléatoirement des tickets pour le jeu concours.
Le rôle reste très mineur, le jeu d'acteur très restreint, et c'est très dommage que le parc n'ait pas su exploiter plus l'univers du spectacle pour faire patienter la longue file d'attente.

Main Basse sur la Joconde - La Colère d'Anubis
Dans l'Entrepot La Colère d'Anubis La Colère d'Anubis

L'accès à cette maison hantée s'effectue à l'arrière de la scène, dans une tente spécialement montée pour l'occasion. Force est de constater que les efforts d'intégration sont restés très minimes, à la limite de l'inexistant. La fin de la file d'attente se termine donc au pied d'un gigantesque "barnum", blanc, sans aucun décor. Vous trouverez ci-contre un plan d'accès conçu par le site "PotionMagix".

L'intérieur de la Maison Hantée ? Deux possibilités ! Soit découvrir notre galerie de photos prises par le site "PotionMagix", soit regarder la vidéo est réalisée par le site "Le Lutecien".
Bien entendu, rien ne vaut de vivre réellement l'expérience ! A noter que la vidéo a été tournée les premiers jours, et qu'elle ne correspond donc plus complètement à l'expérience que vous pourrez vivre dans les années à venir.

Main Basse sur la Joconde - La Colère d'Anubis
Un bilan mitige

Entre nos 2 visites, l'expérience a évolué, certainement dû aux premiers retours, souvent négatifs, des visiteurs.

Voici notre comparatif pour la première visite.

Points +

  • Les décors intérieurs sont soignés, que ce soit par la quantité de caisses ou l'originalité des "oeuvres".
  • Ambiance lumineuse et sonore très adaptée.
  • Rapidité et fugacité des momies errantes.
  • Mini-show surprenant avec une abondance d'effets fumigènes.

Point -

  • Préambule de l'histoire mal joué et incompréhensible par le comédien.
  • Présence de 2 acteurs grimés en "Pharaon" et "Reine d'Egypte" sans aucun rapport avec les lieux.
  • Coupure de l'immersion par un nouveau temps d'attente dans le bâtiment.
  • Scénographie inadaptée, frôlant parfois le kitsch.
  • Dernière déambulation dans le noir le plus complet, sans animation.
  • Sortie s'effectuant dans les coulisses du parc.

Et voici notre comparatif pour la seconde visite

Points +

  • Préambule de l'histoire raccourci
  • Débit plus régulier
  • Momies plus nerveuses, certaines proférant des incantations dans un dialecte similaire à l'égyptien.

Point -

  • ...mais toujours aussi incompréhensible par le comédien.
  • ...au prix d'un flot continu dans le bâtiment cassant les effets de surprise des acteurs.
  • Plus de mini-show, passage quasi continu dans la salle

Pour résumer, le potentiel est présent, très présent ! La mythologie égyptienne est indubitablement porteur de scénographies et d'histoires à faire frissonner. Couplé à une réalisation originale du Parc Astérix qu'est celle de "Main Basse sur la Joconde", le terrain de jeu est grand pour l'imagination.

Cependant, on retrouve une nouvelle fois la signature "gauloise" sur cette réalisation. L'aspect brouillon et parfois inachevé de l'expérience ainsi qu'une gestion problématique du débit laisse un goût amer à cette nouvelle maison hantée.
L'exemple le plus flagrant étant : "Le public se plaint du temps d'attente ? Supprimons le mini-show qui dure un temps non négligeable."
Supprimer le principal intérêt de l'expérience va-t-il améliorer les retours visiteurs ? La question reste posée...

Main Basse sur la Joconde - La Colère d'Anubis
Un retour en 2014 La Colère d'Anubis - Extrapolation La Colère d'Anubis - Extrapolation La Colère d'Anubis - Extrapolation

Comme annoncé au cours de cette page, "La Colère d'Anubis" fera très certainement son retour en 2014. En effet, ce type de "spectacles" est sous-traité, ici par une boîte Belge (ce qui explique l'accent chaleureux des acteurs du pré-show !).
Comme dans de nombreux d'autres cas, il faut le temps pour maîtriser un concept, l'adapter à la situation du client, et enfin l'exploiter convenablement. Le Parc Astérix a donc racheté le concept, à l'instar de "La Maison de la Peur" il y'a quelques années, et sera à même de l'utiliser, le modifier et l'exploiter en toute autonomie à partir de 2014.

En extrapolant, on peut déjà imaginer les adaptations de la scène pour l'évènement. Certains nécessitent bien évidemment un budget, d'autres ne nécessitent qu'un peu d'imagination !

  • De la fumée s'échappant des 2 bouches d'égouts sur scène.
  • Des grincements et autres bruits mystérieux provenant des caisses du convoi ferroviaire.
  • Des ombres effrayantes visibles subrepticement au travers des différentes fenêtres et portes des bâtiments de la scène.
  • Des ouvertures et claquements de portes aléatoires sur le Bureau du Port.
  • La camionnette du Louvre garée et explosée dévoilant une caisse avec des bandelettes éparpillées ici et là.
  • La voiture du Voleur Masqué (quasi-)renversée, ses phares grésillant aléatoirement.
  • Quelques personnages issus du spectacle de la Joconde, au rôle adapté pour l'occasion. Un peintre ( ;-) ) au teint blafard, des gendarmes terrorisés, etc.

N'hésitez pas à nous faire part de votre expérience et de votre avis sur "La Colère d'Anubis" sur notre page Facebook "Main Basse sur la Joconde" !

Rédaction : Guillaume CARDON
Images : Guillaume NEYROLLES, PotionMagix
Vidéo : Le Lutecien