Main Basse sur la Joconde - Vincent Gatinaud

 

Guillaume Cardon : Peux-tu te présenter ?

Vincent Gatinaud : Je m’appelle Vincent Gatinaud, j’ai 31 ans, 2 enfants et je viens du sud ouest, de La Rochelle !

GC : Quel est ton parcours ? Comment es-tu arrivé à la Joconde ?

VG : C’est depuis l’âge de 15 ans, le jour ou j’ai vu mon premier film de Jackie Chan, que je me suis découvert cette passion qu’est la cascade. Etant également passionné par les arts martiaux et pratiquant, j’ai décidé que j’en ferais mon métier (l’école n’étant pas mon fort). S'il y en a qui ont réussi, pourquoi pas moi !?

C’est la cascade dans le cinéma qui m’attira, je me suis donc focalisé « le milieu » de la cascade et sur l’entrainement physique.

Apres avoir enchaîné plusieurs petits boulots, c’est ma copine et actuellement la mère de mes 2 enfants, qui, à l’époque, trouva une annonce sur le site de l’ANPE. Le Parc Astérix recherchait des profils de jeunes sportifs pour les former et les intégrer aux spectacles de cascades. Réalisant que le travail pour un cascadeur se trouvait en région parisienne, je tentais ma chance et postulais. Cela pouvait être un bon moyen de mettre un pied dans « le milieu ». Je fus donc retenu, et découvrit l’univers du spectacle, qui m’était jusqu’alors inconnu. La formation (physique, artistique) dura 2 mois et j’intégrais ce magnifique spectacle qu’est « Main Basse sur la Joconde » en 2006.

Vincent Gatinaud Vincent Gatinaud Vincent Gatinaud

GC : Quel est ton statut au sein du Parc Astérix ?

VG:Intermittent du spectacle !

GC : Comment s'est déroulée ta formation sur le spectacle ?

VG : La formation s’est déroulée sur 2 mois, 5 jours par semaine. Le matin était principalement consacré a l’entraînement physique (footing, muscu, maniement d’armes blanches, techniques de chute, etc.) tandis que l’après midi était consacré à l’apprentissage des spectacles (Joconde et/ou Mousquetaires).

GC : As-tu déjà joué d'autres rôles sur d'autres spectacles, court-métrages, films ?

VG : Le Parc étant fermé l’hiver, il était important de rester actif pendant cette période. J’ai ainsi pu intégrer quelques spectacles sur des courtes durées, et aussi pu « démarcher » dans le milieu du ciné. Depuis, j’ai pu intervenir dans quelques films et séries tv.

GC : Revenons plus précisément à la Joconde. Quel(s) rôle(s) es-tu amené à jouer sur le spectacle ?

VG : J’ai commencé par le rôle du "Flic Flammes", puis celui du "Flic Moto" et maintenant celui du "Chef Flic". J’ai pas vraiment de rôle préféré. Le "Chef Flic" a un p’tit truc en plus, de différent, c’est lui qui "drive" les autres en quelque sorte et son caractère autoritaire jusque dans l’abus est une facette intéressante à explorer.

(NDLR : Le surnom "Flic Flammes" vient de la séquence où un Gendarme jaillit d'un wagon avec le feu aux fesses.)

GC : En tant qu'acteur, quelle est pour toi la chose la plus importante de ce spectacle à transmettre au public ?

VG : Il faut le faire rire, le faire rêver, l’embarquer avec nous pendant 25 minutes.

GC : Quel est ton meilleur souvenir à cette heure, sur le spectacle ? As-tu une anecdote en particulier à nous raconter ?

VG : Mon meilleur souvenir a cette heure est mon dernier spectacle de ma première saison au Parc, pendant le salut final. Savoir que ça s’arrêtait après 5 mois de bonheur et de (bonne) souffrance entre copains, m’a mis les larmes aux yeux. D’ailleurs j’ai toujours un petit pincement au cœur a chaque fin de saison ^_^

GC : Y-a-t-il un message que tu veux faire passer à tes collègues !?

VG : On est une FAMILLE au Parc, on s’apprécie tous, il n’y a jamais de prises de tête entre nous, donc le seul message que j’ai à leur faire passer est « merci pour ces moments, je vous kif, j’espère qu’on continuera longtemps de faire des choses ensemble » !

Pour retrouvez Vincent Gatinaud sur Facebook, c'est ici.
Un grand merci pour sa disponibilité et son énergie dans le spectacle !